Les avantages de l’hydrogommage sur façade !

Le ravalement de façade relève d’une obligation légale. Il se réalise tous les 10 ans en moyenne et s’effectue en plusieurs étapes incluant le décapage de la surface. La méthode utilisée est alors variable en fonction des caractéristiques du matériau, l’hydrogommage faisant partie des options les plus avantageuses.

En quoi consiste l’hydrogommage ?

Il s’agit d’un procédé qui permet de décaper les façades. Cela permet de voir les défauts et les éventuelles pathologies du bâtiment qu’il faut réparer dans le cadre de sa remise en état. Il consiste en la projection d’un mélange à base d’eau et de micro-granulats sous la forme de jets tourbillonnants. Les micro-granulats constituent un abrasif efficace qui supprime les salissures et les résidus d’anciens revêtements sur les façades. De son côté, l’eau atténue cet effet abrasif durant la projection, afin de ne pas endommager la surface à décaper.

La méthode s’ajuste au cas par cas, le niveau d’abrasion du mélange à projeter étant adaptable selon le niveau d’encrassement de la surface mais aussi en fonction de sa nature. Ainsi, l’hydrogommage réalisé sur la brique ne se fait pas exactement de la même manière que sur de la pierre ou du bois, par exemple. Une technique ainsi efficace si vous prévoyez des travaux de rénovation à l’avenir.

Facade rénovée après utilisation de l'hydrogommage

Quels accessoires utiliser pour un hydrogommage ?

C’est une technique qui nécessite un équipement spécifique appelé hydrogommeuse. Le matériel est équipé d’une pompe à eau qui permet de projeter efficacement le mélange d’eau et de micro-granulats.
Même si le procédé génère peu de poussière, il reste nécessaire de prévoir des accessoires de projection. Les opérateurs portent généralement une combinaison, un masque et des lunettes lorsque le décapage est effectué dans le cadre d’un ravalement de façade. Cela permet de limiter les salissures.

En parallèle, des bâches de protection peuvent être installées autour du chantier de ravalement, toujours dans l’optique de limiter les salissures. Il s’agit d’une simple mesure de précaution qui permet une pulvérisation efficace, sans endommager les environs du chantier.

Dans les faits, les accessoires sont sélectionnés par l’équipe de décapage selon les particularités de la façade à remettre à neuf.

Où trouver un professionnel de l’hydrogommage ?

Il est vivement conseillé de faire appel à une entreprise implantée dans votre région. En menant quelques recherches sur internet, vous trouverez facilement un professionnel dans votre ville. Consultez son site internet pour accéder au catalogue des précédentes réalisations. Prenez ensuite contact pour obtenir un devis personnalisé. L’obtention d’une telle proposition devrait être gratuite et sans engagement. Vous aurez alors la possibilité de comparer différentes offres avant de sélectionner le prestataire auquel vous confierez l’hydrogommage de votre façade, dans le cadre d’un ravalement complet incluant l’application d’un traitement hydrofuge. Pour notre part, nous avons fait appel à Decap 06 pour son efficacité et son expérience.

Pourquoi utiliser l’hydrogommage ?

Un décapage précis

L’hydrogommage s’ajuste aux spécificités de votre façade, qu’elle soit en brique, en pierre ou dans un autre matériau. Le mélange est en effet préparé de sorte à éliminer les salissures qui se sont accumulées au fil des années, sans que les abrasifs n’abîment la surface. C’est une question de dosage qui est parfaitement maîtrisée par les spécialistes.

Très pratique en milieu urbain

Les décapages génèrent généralement des poussières qui risquent de gêner le voisinage. Ce n’est pas le cas de l’hydrogommage qui combine décapage et lavage de la surface. Grâce à l’action de l’eau, la pulvérisation ne génère pas de poussières ou, à défaut, très peu. Vous pouvez donc remettre votre façade en état sans déranger les riverains.

Utilisation d’abrasifs écologiques

Les micro-granulats sont obtenus à base de produits écologiques comme le carbonate de soude. Dans d’autres cas, ce sont des granulats de silicate de verre ou des abrasifs à base de calcite de craie qui sont utilisés. Dans tous les cas, vous avez l’assurance que la technique est respectueuse de l’environnement.

Une pression de projection basse

La pulvérisation à basse pression est respectueuse du support. Qui dit basse pression dit en effet douceur. Cela signifie que les supports fragiles peuvent être décapés sans risque, surtout que la pression est ajustable en fonction du matériau. Cette technique est d’ailleurs recommandée par les Bâtiments de France dans le cadre des remises en état de bâtiments historiques.

L’hydrogommage est plus efficace qu’un lavage car il permet un nettoyage en profondeur de la surface traitée. Après élimination des différents résidus, la façade peut être réparée, recevoir un traitement hydrofuge puis le revêtement de finition qui lui confère son apparence finale.

Laisser un commentaire